Écrits libertaires (1948-1960)

By Albert Camus

Justice pour Albert Camus, dont les écrits libertaires n’ont été identifiés que tardivement – ses œuvres complètes et ses biographes les ont longtemps ignorés. Cette méconnaissance a faussé nos idées sur l’écrivain préféré des Français. Son sang espagnol – par sa mère – a battu à l’unisson des anarcho-syndicalistes de ce can pay. Il sentait, « vivant en lui », Bakounine, le père russe de l’anarchie. Quant au « génie libertaire », il y trouva sa raison d’être.

Justice pour Lou Marin, le chercheur allemand qui a exhumé ces textes disséminés dans des revues en France, en Espagne, en Allemagne, en Argentine… motor vehicle c’est lui le vrai découvreur du Camus libertaire. Justice enfin pour Claire Auzias, l’éditrice d’Égregores, los angeles première à avoir publié cette anthologie et à qui Indigène s’associe pour donner à ces textes indomptables une plus huge diffusion, avec l’accord de Catherine Camus.

Show description

Preview of Écrits libertaires (1948-1960) PDF

Similar Anthology books

Evil Earths

As soon as it was once the best planet in all technology fiction. Fourteen darkish visions of the long run, edited via Brian Aldiss

DARK TOMORROWS

The ambition, greed, and wanderlust of guy have introduced him to the horizon of time, the place the starlit street of the universe forks—utopia a technique, oblivion the darkish dead-end. Earth has been slashed by way of an atomic knife. A father and son stare upon the pearl-white crescent that's the final reminiscence of Earth. on the penultimate second of an atomic battle, the final word god appears—pure mutant-human and 24-karat gold. Amid nice ideal towns and flawless machines. guy is a misplaced soul—no cause to dwell and no strategy to die.

In the masterful tales of such writers as Philip ok. Dick, Brian Aldiss, Henry Kuttner, Fritz Leiber, and Jack Vance, Earth—the first planet of technological know-how fiction—is a tarnished international. Geart civilizations have risen and fallen. Invaders have conquered and been banished. guy has mastered time and been enslaved by means of wish. Humanity is in a twilight, shadowed by way of remarkable expertise and haunted by way of misplaced goals. yet within the blackness that's the unknowable destiny, stars nonetheless glitter with worlds to be stumbled on and hopes but to come back true.

DIABOLIC DESTINIES

From the forgotten annals of technology fiction magazines of 3 a long time come fourteen dynamic tales of time-travelers, mutant, golden gods, robotic fans, earth-exiles, and mind-stunning visions of earth's future—and celestial past.

Heresies of the large God - Brian Aldiss
Night - John W. Campbell
Film of demise - J. S. Campbell
"If I Forgot Thee, Oh Earth. .. " - Arthur C. Clarke
The Golden guy - Philip ok. Dick
The Wound - Howard Fast
The Time catch - Henry Kuttner
Among the bushy Earthmen - R. A. Lafferty
Guest professional - Allen okay. Lang
Later Than you're thinking that - Fritz Leiber
The final observe - Chad Oliver and Charles Beaumont
The Valley - Richard Stockham
Down one of the useless males - William Tenn
The males go back - Jack Vance

The Book of Snubs

A witty and wide-ranging anthology of snubs of each variety--from literature and from life--most actual, a number of apocryphal, all memorable. incorporated during this assortment are a few selection put-downs by means of such celebrated prior masters as William Shakespeare, Woodrow Wilson, Groucho Marx, Mark Twain, Dorothy Parker, and Winston Chruchill.

Short and Shivery: Thirty Chilling Tales

Robert D. San Souci, acclaimed for his retellings of "The Legend of Sleepy hole" and different favourite works, brings his story-spinning ability to hair-raising stories from the Brothers Grimm, Nathaniel Hawthorne and plenty of extra. "Wholesome and well-written. "--Library speak.

Stone Mattress: Nine Tales

A suite of hugely imaginitive brief items that talk to our instances with lethal accuracy. classic Atwood creativity, intelligence, and humor: think Alias Grace. Margaret Atwood turns to brief fiction for the 1st time because her 2006 collection, Moral sickness, with 9 stories of acute mental perception and turbulent relationships bringing to brain her award-winning 1996 novel, Alias Grace.

Additional resources for Écrits libertaires (1948-1960)

Show sample text content

Mais très vite, à mesure que je vivais plus cruellement le drame de mon époque, j’ai objectiveé dans Dostoïevski celui qui a vécu et exprimé le plus profondément notre destin historique. Pour moi, Dostoïevski est d’abord l’écrivain qui, bien avant Nietzsche, a su discerner le nihilisme contemporain, le définir, prédire ses suites monstrueuses, et tenter d’indiquer les voies du salut. Son sujet critical est ce qu’il appelle lui-même � l’esprit profond, l’esprit de négation et de mort », l’esprit qui, revendiquant los angeles liberté illimitée du tout est permis, débouche dans los angeles destruction de tout ou dans los angeles servitude de tous. Sa souffrance personnelle est d’y participer et de le refuser à l. a. fois. Son espérance tragique est de guérir l’humiliation par l’humilité et le nihilisme par le renoncement. L’homme qui a écrit � les questions de Dieu et de l’immortalité sont les mêmes que les questions du socialisme mais sous un autre angle » savait que désormais notre civilisation revendiquerait le salut pour tous ou pour personne. Mais il savait que le salut ne pourrait être étendu à tous, si l’on oubliait l. a. souffrance d’un seul. Autrement dit, il ne voulait pas d’une faith qui ne fût pas socialiste, au sens le plus huge du mot, mais il refusait un socialisme qui ne fût pas religieux, au sens le plus huge du terme. Il a sauvé de cette manière l’avenir de l. a. vraie faith et du vrai socialisme, bien que le monde d’aujourd’hui semble lui donner tort sur les deux plans. los angeles grandeur de Dostoïevski, pourtant (comme celle de Tolstoï, qui n’a rien dit d’autre quoique d’une manière différente), ne cessera de croître, vehicle notre monde mourra ou lui donnera raison. Que ce monde meure ou qu’il renaisse, Dostoïevski, dans les deux cas, sera justifié. C’est pourquoi, il domine de toute sa stature, en dépit et à reason de ses infirmités, nos littératures et notre histoire. Aujourd’hui encore il nous aide à vivre et à espérer. Albert Camus. Albert Camus, �  Encore l. a. Hongrie »14 NdlR. – Les files de los angeles Tribune libre (Plon) viennent de publier l. a. Vérité sur l’Affaire Nagy (les faits, les records, les témoignages internationaux), où toute une équipe de rédacteurs à los angeles moral sense l. a. plus scrupuleuse ont établi, preuves en mains, l. a. triste vérité sur l’abominable assassinat légal dont furent victimes Imre Nagy et ses camarades. Nous croyons ne pouvoir mieux faire, en ce monde si vite oublieux, que de reproduire ici les passages suivants de los angeles préface d’Albert Camus à ce livre témoin que chacun devrait lire : � Un acte right et nécessaire. » Gomulka qualifiait ainsi, au mois de mai dernier, l’intervention des troupes soviétiques en Hongrie. Le Bon Dieu, je veux dire, bien sûr, l’Histoire, pardonnera peut-être au dirigeant polonais le mot � nécessaire » en considération justement de l. a. nécessité historique où vit son will pay. los angeles dialectique de l’Armée rouge le tient serré. Mais le mot � correct », lui, était moins nécessaire. À un uncomplicated constat, il ajoutait un jugement d’estime, donc une complicité, qui risquait de s’étendre encore.

Download PDF sample

Rated 4.38 of 5 – based on 20 votes